vendredi 30 novembre 2012

Pac : Yannick Favennec souhaite le soutien du gouvernement


Le député de la Mayenne a attiré l’attention du ministre l’Agriculture sur les inquiétudes des agriculteurs après l’échec du sommet européen des 22 et 23 novembre dernier.

« La proposition du président du Conseil européen de ramener la Pac de 420 à 372 milliards d’euros entre 2014 et 2020 est une mauvaise nouvelle pour notre agriculture, explique Yannick FAVENNEC. En effet, la France perdrait plus de 700 millions d’euros d’aides directes par an, et 120 millions d’euros, pour le développement rural. »

Pour le député mayennais, « il est indispensable que le gouvernement manifeste son soutien plein et entier à nos agriculteurs, en faisant, notamment, valoir les intérêts de la France et de l’agriculture française à l’occasion des prochains sommets européens ».

Yannick FAVENNEC souligne que « cinquante ans après son instauration, il est indéniable que la Pac a été un véritable outil de dynamisation de l’agriculture française, avec des soutiens ciblés qui doivent surtout venir en aide aux petites exploitations ».

jeudi 29 novembre 2012

Aide alimentaire : Yannick FAVENNEC cosigne une proposition de loi UDI


A l’heure où l’Union européenne envisage de suspendre le programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) qui utilisait les stocks d’invendus issus de la Pac afin de le redistribuer à des associations caritatives agréées,  Yannick FAVENNEC travaille avec ces collègues de l’UDI à la recherche de nouvelles pistes d’aide alimentaire.

C’est ainsi, qu’il vient de cosigner une proposition de loi de son collègue Philippe FOLLIOT, député du Tarn, qui vise à permettre aux collectivités de mettre en œuvre localement des dispositifs organisés afin de récolter des denrées alimentaires dans le cadre de « circuits courts » et en respectant les règles d’hygiène alimentaire.

« En institutionnalisant au niveau local la gestion des surplus alimentaires, c’est à la fois du bon sens et la solidarité nationale que l’on réintroduit dans le fonctionnement des circuits alimentaires », explique le député mayennais.


Par ailleurs, il insiste pour que l’actuel gouvernement obtienne le maintien du PEAD, comme l’ancien gouvernement l’avait fait lors de la précédente menace de suppression de cette aide européenne

mercredi 28 novembre 2012

Yannick FAVENNEC découvre le siège de l'UDI

Yannick FAVENNEC, député de la Mayenne, Jean-Louis BORLOO, député, président de l'UDI, et François ZOCCHETTO, sénateur de la Mayenne, président du groupe centriste au Sénat.

Le député de la Mayenne a participé, ce matin, à l'inauguration des locaux de l'UDI, 27, boulevard Saint-Germain à Paris (7e). Cet espace, situé non loin des anciens locaux des Jeunes Giscardiens (UDF), sera le lieu de convergence de tous ceux qui veulent contribuer au "réveil de la politique", a confié Yannick FAVENNEC.

A l'occasion de ce rendez-vous festif en présence de nombreuses personnalités du centre droit, Jean-Louis BORLOO, le président de l'Union des démocrates et indépendants, a souligné que sa formation politique était aujourd'hui la seule force d'opposition "crédible, sereine et ouverte" face à la gauche.  

lundi 26 novembre 2012

Yannick FAVENNEC interpelle le président de la SNCF



Guillaume PEPY, président de la SNCF.
Lors de l’audition, à l’Assemblée nationale, du président de la SNCF, Guillaume PEPY, par la commission du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Yannick FAVENNEC est intervenu pour  relayer le mécontentement des clients de la ligne TGV Laval-Paris.

"Depuis plusieurs mois, on assiste à des changements d’horaires, des retards à répétition, des allongements des temps de parcours…Bref à une réelle désorganisation du trafic sur cette ligne. Ce qui occasionne de multiples gènes pour les usagers, a indiqué le député mayennais.

A cela, s’ajoute la décision unilatérale de supprimer le train du dimanche soir pour Paris et un changement significatif d’horaire le vendredi soir, dans le sens Laval-Paris", a-t-il ajouté.

Yannick Favennec a également rappelé que "sur la ligne Le Mans-Laval, les travaux de raccordement du réseau à la future LGV, ont d’ores et déjà commencés, provoquant des allongements ponctuels des temps de parcours et des fermetures de lignes pendant 24 à 36 heures".

Dans sa réponse, Guillaume PEPY a expliqué que 200 trains circulent chaque jour sur la ligne TGV Atlantique au lieu de 120 initialement prévus. Pour cette raison et parce que la ligne est ancienne (vingt ans), "nous commençons à changer les rails la nuit, ce qui nous oblige parfois à annuler le dernier train".

Par ailleurs, concernant les dessertes, le président de la SNCF s’est engagé à ce que, une fois la nouvelle ligne Bretagne-Pays-de-la-Loire réalisée, celles-ci soient au moins égales à ce qu’elles étaient précédemment. Cependant, d’ici-là, treize passerelles entre la ligne actuelle et la ligne en construction doivent être réalisées. C’est la raison pour laquelle, "pendant les travaux, nous ne pourrons faire circuler tous les TGV", a conclu Guillaume PEPY.

Mariage pour tous : Yannick Favennec organise un Forum-débat à Ernée



Le député de la Mayenne souhaite une large concertation sur le projet de Mariage pour tous du gouvernement.

C'est pourquoi, Yannick FAVENNEC organise un Forum-débat, le 6 décembre prochain, à Ernée, avant que le texte ne soit présenté à la discussion et au vote au Parlement.

dimanche 25 novembre 2012

Yannick FAVENNEC fête la Sainte-Barbe dans sa circonscription

Le député de la Mayenne a entamé la tournée des centres de secours de sa circonscription dans lesquels il est invité à fêter la Sainte-Barbe auprès des sapeurs-pompiers, tant volontaires que professionnels.

Il s'est notamment rendu dans les centres de secours de Saint-Denis-de-Gastines, Larchamp, Pontmain (Saint-Ellier).

Le député Yannick FAVENNEC à la Sainte-Barbe du centre de secours de Pontmain à Saint-Ellier -du-Maine.

Le député Yannick FAVENNEC à la Sainte-Barbe du centre de secours de Larchamp.

Le député Yannick FAVENNEC à la Sainte-Barbe du centre de secours de Saint-Denis-de-Gastines.

Ces cérémonies, auxquelles Yannick FAVENNEC aime se rendre, se succéderont jusqu'à la mi-décembre.

Particulièrement attaché à ces manifestations, elles sont l'occasion pour le député, de réaffirmer  son admiration, sa considération et son affection pour "ces femmes et ces hommes de courage et d'abnégation".

vendredi 23 novembre 2012

Yannick FAVENNEC : " Pourquoi je quitte l'UMP"



« L’actualité nous le montre, malheureusement encore, la sphère politique est un monde en perpétuel mouvement, souvent conflictuel, où il faut avoir des valeurs fortes, des convictions enracinées dans son histoire personnelle et chevillées au corps, pour rester loyal à ses engagements, à ses idéaux et à ses électeurs.

Cela a toujours été mon cas ! Je me suis engagé dans la vie politique, à l’âge de 16 ans (1974), en participant à la campagne présidentielle de Valéry Giscard d’Estaing. J’étais alors membre du mouvement des Jeunes giscardiens. J’ai ensuite, naturellement, rejoint le Parti républicain qui appartenait à l’Union pour la démocratie française (UDF). Celle-ci portait en son sein, les valeurs politiques du centre-droit qui étaient, et sont toujours, les miennes.

Il y a dix ans, sous l’impulsion du président de la République, Jacques Chirac, ces deux formations politiques ont évolué vers un parti unique, fédérateur de la droite et du centre-droit : L’Union pour la majorité présidentielle. Ce rassemblement entre le RPR et l’UDF avait pour objectif de nous faire gagner les différentes échéances électorales qui s’annonçaient au niveau national.

J’ai cru à ce beau projet d’union des tendances gaullistes, centristes, libérales et conservatrices, dans lequel je me suis pleinement engagé, jusqu’à devenir président de la fédération départementale de l’UMP.

Malheureusement, ces dernières années, j’ai pu constater un déséquilibre dans l’expression des différentes sensibilités qui composent et font l’identité de l’UMP.

Progressivement, des dysfonctionnements récurrents se sont installés. Inévitablement, ils nous ont conduits à perdre des élections laissant de plus en plus de collectivités territoriales à la gauche, jusqu’à la perte de la majorité au Sénat puis à l’Assemblée nationale et, dernièrement, à l’élection présidentielle.

Au cours de mes différents mandats de parlementaire, j’ai eu l’occasion d’alerter, à plusieurs reprises, sur ce problème et sur les conséquences politiques qui en découlaient ; au risque parfois de passer pour un trublion.

Pour autant, lié par un contrat de législature et de solidarité majoritaire, je suis resté fidèle à mon engagement au sein de l’UMP, et j’ai œuvré sans relâche pour sa réussite.

Depuis plus de trente-cinq ans, j’ai à cœur de rester fidèle à mes convictions et à ce que je suis.

Si, en juin dernier, j’ai été le seul député UMP de tout le grand-Ouest réélu, dès le premier tour, dans un contexte politique particulièrement difficile, les résultats nationaux nous montrent que ma victoire est avant tout le fruit de mon bilan, de ma proximité avec les électeurs, et de mon projet pour notre territoire. 

Avant l’étiquette politique, ce sont mes idées, mes valeurs et mon action que les électeurs de ma circonscription ont plébiscitées.

Aussi, pour continuer d’être loyal et honnête vis-à-vis de moi-même et de la confiance que les électeurs me portent, il est évident que ma place n’est plus au sein de l’Union pour un mouvement populaire. »

Yannick FAVENNEC : "Pourquoi je rejoins l'UDI"



« Dès le début de la législature, en juillet 2012, j’ai rejoint, à l’Assemblée nationale, le groupe de l’Union des démocrates et des indépendants (UDI), dans lequel, depuis, j’ai davantage pu faire entendre ma voix et celle de la Mayenne, notamment sur les dossiers qui nous concernent au quotidien.

A la suite de la création de ce groupe parlementaire, forte de son héritage du passé et de ses projets pour l’avenir, l’UDI a donné naissance à une véritable structure de centre-droit, présidée par Jean-Louis Borloo, à laquelle j’ai décidé d’adhérer.

Ce nouveau parti, clairement inscrit dans une opposition rigoureuse et constructive, respectera, j’en suis convaincu, ma liberté de pensée et d’action, qui a parfois pu en déranger certains à l’UMP.

Avec l’UDI, l’opposition nationale a désormais la capacité de trouver un équilibre en marchant sur deux jambes : la première plus sécuritaire et identitaire, avec l’UMP ; la seconde plus humaniste, sociale et européenne avec ce nouveau parti de centre-droit.

Je suis certain que cette complémentarité sera une force pour notre pays. Pour moi, l’avenir de la France passe par cette indispensable union entre l’UDI et l’UMP ; l’avenir du centre passe par la droite ; l’avenir de la droite passe par le centre.

C’est pourquoi, ensemble - les uns avec les autres - nous pourrons reconquérir toutes les responsabilités perdues au profit d’un Parti socialiste qui ne cesse de décevoir les Français par son amateurisme et son inefficacité.

A l’heure où je retrouve ma famille originelle, je tiens à dire à chacun d’entre vous que je continuerai avec la même énergie, le même enthousiasme et la même détermination, à être votre porte-parole, à défendre vos intérêts et à me battre pour notre territoire, au Parlement. »

Ouest-France : Yannick FAVENNEC quitte l'UMP pour l'UDI

Découvrez la vidéo de l'interview du journaliste de Ouest-France, Arnaud Bélier, qui a voulu connaître les raisons qui ont poussé le député de la Mayenne, Yannick FAVENNEC, à quitter l'UMP pour rejoindre l'UDI.

Cliquez ici


Vidéo : Yannick Favennec veut améliorer la couverture numérique des territoires ruraux

Le député de la Mayenne est intervenu, à la tribune de l'Assemblée nationale, pour défendre une proposition de loi de son groupe, (UDI), visant à assurer l'aménagement numérique du territoire.

Découvrez la vidéo de son intervention


jeudi 22 novembre 2012

Désertification médicale : Yannick FAVENNEC soutient une proposition de loi à l'Assemblée nationale


Le député de la Mayenne a défendu, à l’Assemblée nationale, au nom du groupe UDI dont il était le porte-parole, une proposition de loi visant à améliorer l’accès aux soins dans les territoires ruraux.

« Celle-ci s’efforce de concilier le principe fondamental de la liberté d’exercice de la profession médicale et le droit, non moins fondamental et constitutionnel, d’accès à la santé pour chaque citoyen », indique  le député de la Mayenne.

« Elle propose, notamment, la régionalisation de l’internat et l’adaptation régionale du numerus clausus aux évolutions prévisibles de la démographie médicale et des besoins de santé, ainsi que l’adaptation du dispositif, déjà existant, d’un allègement des charges sociales en cas de cumul emploi-retraite dans les zones sous-dotées, aux médecins en cumul emploi-retraite, dont le nombre a plus que doublé en deux ans.

Il est également proposé qu’à l’issue de leurs études, les jeunes médecins exercent, durant trois ans, dans une zone déficitaire en offre de soins, dans leur région de formation », explique le député mayennais.

D’autres mesures « vont dans le bon sens », selon Yannick FAVENNEC, comme la règle du non conventionnement des médecins qui décideraient de s’établir dans une zone surmédicalisée, ou le soutien adapté aux territoires ruraux, en matière de pratique de la télémédecine.

mercredi 21 novembre 2012

CFE : Yannick FAVENNEC agit à l'Assemblée nationale


Après la réunion qui s’est tenue à Mayenne, le 15 novembre dernier, avec les commerçants sur le sujet de la Contribution foncière des entreprises (CFE), Yannick FAVENNEC, comme il s’y était engagé, a entrepris, sur le plan législatif, différentes actions avec son groupe parlementaire, l’UDI

Ainsi, au Sénat, puis à l’Assemblée nationale, plusieurs amendements seront déposés.

Deux d’entre eux visent à contrôler la possibilité donnée au bloc communal d’augmenter le plafond de la cotisation minimale des entreprises, et de ramener,  pour l’imposition 2013, le plafond maximal de cette cotisation à 2 000 euros au lieu de 6 000 euros comme c’est le cas actuellement. Cela aura pour effet immédiat de baisser le montant de cet impôt pour 2013.

Un troisième amendement a pour objet de demander une évaluation du dispositif et du calcul de la taxe, ainsi qu’une étude d’impact, en vue d’une modification des modalités de calcul de la CFE, en 2014.

Par ailleurs, Yannick FAVENNEC et son groupe parlementaire ont demandé à être reçu par le ministre de l’Economie et des Finances et par celui du Budget. 

Pour le député mayennais, « le gouvernement doit, en effet, prendre ses responsabilités sur ce dossier dont les conséquences peuvent être extrêmement graves pour le commerce et l’artisanat dans nos territoires ruraux ».

mardi 20 novembre 2012

Mayenne, Saint-Ouen-des-Toits, Juvigné et Montaudin au programme du week-end de Yannick FAVENNEC

Le député de la Mayenne à Saint-Ouen-de-Toits.
Vendredi, le député mayennais s'est rendu au pot de départ en retraite du sous-préfet de Mayenne, Jacques Lauvergnat. Yannick FAVENNEC a tenu à saluer "un grand serviteur de l'Etat, attaché au monde rural et proche des acteurs de terrain".

Samedi, il a participé à l'inauguration de la station d'épuration et des ateliers municipaux de la commune de Saint-Ouen-des-Toits, dans le canton de Loiron, puis a rejoint la commune de Juvigné pour le traditionnel couscous du comité des fêtes.

Dimanche, Yannick FAVENNEC a répété la pièce de théâtre qu'il jouera à la salle des fêtes de Montaudin, les deux premiers week-end de février 2013, avec la troupe des Saltimbanques.

Démission : Yannick FAVENNEC sur France Bleu Mayenne



Le député de la Mayenne était, ce matin, l’invité de France Bleu Mayenne afin de répondre aux questions de la rédaction sur les raisons de sa démission de la présidence de la fédération UMP de la Mayenne.

Yannick FAVENNEC a expliqué que la motion de la « Droite forte » étant arrivée en tête en Mayenne, lors du vote interne de dimanche à l’UMP, il était cohérent que le/la présidente(e) de la fédération soit un (e) élu (e) qui a soutenu cette motion (en l’occurrence Samia SOULTANI-VIGNERON).

De plus, le député mayennais considère qu’il est temps pour lui de « passer la main » et de poursuivre son engagement partisan en parfaite adéquation avec ses valeurs. « Je suis issu de cette famille centriste de centre droit » a-t-il rappelé au journaliste.

lundi 19 novembre 2012

Yannick Favennec démissionne de la présidence de l'UMP de la Mayenne

Dimanche 18 novembre, sur Twitter, le député de la Mayenne a annoncé sa démission de la présidence de la fédération UMP de la Mayenne.


Pour autant, Yannick FAVENNEC continuera de défendre activement les valeurs qu'ils portent en tant qu'élu politique et annoncera prochainement, à ses amis et aux électeurs de sa circonscription, ce qu'il entend faire.

samedi 17 novembre 2012

Suppression de la taxe professionnelle : Yannick FAVENNEC aux côtés des commerçants



Le député de la Mayenne et le président de la communauté de communes de Mayenne ont organisé, le 15 novembre dernier, une réunion avec une centaine de commerçants au sujet de la suppression de la Taxe professionnelle et de ses conséquences négatives dont l’ampleur inattendue suscite la colère.

Beaucoup dans l’assistance ont réclamé "la révision du mode de calcul" d’autant plus fermement que, pour certains, "la situation est grave".

Yannick FAVENNEC qui, à l’annonce de cette suppression et de la création de la CFE (Cotisation foncière des entreprises), avait demandé une simulation des conséquences d’une telle mesure, souhaite aujourd’hui qu’une solution rapide soit trouvée pour ce problème "qui n’est pas que mayenno-mayennais".

"C’est pourquoi, avec mon groupe parlementaire, l’UDI, nous avons décidé d’agir au niveau législatif par le bais d’un amendement que les sénateurs de notre groupe déposeront dans le cadre de l’étude du Projet de loi de Finances 2013, actuellement à l'examen du Sénat. Mais il faudra aussi que le gouvernement s'engage sur ce sujet".

Parallèlement, le député mayennais et le président de la communauté de communes de Mayenne ont écrit au Premier ministre. Dans ce courrier commun, ils soulignent que "cette augmentation sensible de la CFE, non anticipée par les élus, a des conséquences (parfois dramatiques) pour les commerçants".

Aussi, ils ont demandé soit l'annulation, soit à tout le moins un dégrèvement ou un étalement de cette cotisation.

Yannick FAVENNEC et Michel ANGOT espèrent une réponse de Jean-Marc AYRAULT pour le 28 novembre, date à laquelle une nouvelle réunion est prévue avec les commerçants.

vendredi 16 novembre 2012

Luc CHATEL répond à l'invitation de Yannick FAVENNEC


Yannic FAVENNEC a organisé, dans sa circonscription, une réunion (130 personnes) en forme de bilan d'étape des six mois de présidence socialiste.

Yannick FAVENNEC et Luc CHATEL, députés, Samia SOULTANI-VIGNERON, conseillère municipale de Laval.

Avec son collègue député de Haute-Marne, Luc CHATEL, ils ont évoqué l'action du nouveau gouvernement et celle de l'opposition à laquelle ils appartiennent désormais.

Ils ont ensuite répondu aux questions de l'assistance qui n'a pas caché son inquiétude face à la politique gouvernementale.

Permanence de Yannick FAVENNEC à Gorron

Le député de la Mayenne tient une permanence
(sans rendez-vous et ouverte à tous), aujourd'hui,

Vendredi 16 novembre, de 9 h 30 à 11 h,
à la mairie de Gorron. 


jeudi 15 novembre 2012

Yannick FAVENNEC intervient dans la discussion du budget Mission extérieure de l'Etat



Vidéo : Découvrez l'intervention du député de la Mayenne à l'occasion de la discussion du budget Mission extérieure de l'Etat dans le cadre de l'examen du projet de loi de Finances 2013.


Cliquez ici.

mercredi 14 novembre 2012

Emploi : Yannick FAVENNEC attend des décisions structurelles majeures du président de la République


Le député de la Mayenne, Yannick Favennec, fustige les propos du président de la République qui, au cours de sa conférence de presse, a annoncé « avec une résignation surprenante et inquiétante, que le chômage allait encore continuer d’augmenter pendant plus d’an an et qu’il reprendrait l’objectif visant à inverser la courbe du chômage, fin 2013 ».

Pour le député mayennais, « cette acceptation résignée de la dégradation sur le front de l’emploi dans notre pays, ce renoncement et cet attentisme, sont une aberration.

Au rythme de 40 000 demandeurs d’emploi supplémentaires par mois, cela signifie que la France connaîtra 500 000 chômeurs de plus, d’ici fin 2013.

Cette situation nécessite des réformes structurelles majeures et urgentes pour une véritable politique de l’emploi, qui ne peut attendre  une mise en œuvre le 1er janvier 2014, comme le prévoit le gouvernement. »

Sous-préfectures : Yannick FAVENNEC intervient dans la discussion du budget

Yannick FAVENNEC, député, défend l'avenir du réseau des sous-préfectures, à l'Assemblée nationale.

Le député de la Mayenne est intervenu dans la discussion du projet de  loi de Finances 2013 concernant le budget « Action extérieure de l’Etat » et « Administration générale et territoriale de l’Etat ».

Yannick FAVENNEC a, notamment, fait part d’une de ses préoccupations : l’avenir du réseau des sous-préfectures.

Il a, en particulier, souligné l’ambiguïté du gouvernement qui, d’un côté, dénonce la désertion de l’Etat dans les territoires ruraux et, de l’autre, lance une mission destinée à formuler des propositions modifiant le réseau des sous-préfectures, avec à la clef des fermetures.

lundi 12 novembre 2012

Yannick FAVENNEC participe au devoir de mémoire

Le député de la Mayenne s'est rendu à différentes commémorations du 11 novembre dans sa circonscription.

C'est ainsi qu'il a participé, ce week-end, à plusieurs hommages aux soldats morts pour la France à Gorron, à Saint-Germain-le-Guillaume et à Mayenne.

Yannick FAVENNEC, député, à Mayenne, à l'occasion de la cérémonie du 11 novembre.

Yannick FAVENNEC, député, rend hommage aux soldats morts pour la France.
Yannick FAVENNEC, député, à Gorron, à l'occasion de l'hommage du 11 novembre.

Un samedi partagé entre Lesbois et Gorron, pour Yannick FAVENNEC

Le député de la Mayenne a commencé son samedi par un hommage aux anciens combattants, à Gorron.


Yannick FAVENNEC, député, rend hommage aux anciens combattants, à Gorron.
Il s'est ensuite rendu à l'assemblée générale du Bocage cycliste mayennais (Gorron), où le président, Emmanuel COURTEILLE, a annoncé son départ après sept années de présidence.

Yannick FAVENNEC, député, et Emmanuel COURTEILLE, président du BCM de Gorron.


Yannick FAVENNEC a terminé son samedi de terrain par le traditionnel Pot au feu de Lesbois qui avait lieu à Brecé.

Yannick FAVENNEC a remis des récompenses aux enfants de l'école cycliste du BCM à Gorron.

Yannick FAVENNEC, député, aux côtés des bénévoles du Bocage cycliste mayennais.

dimanche 11 novembre 2012

Vidéo : Yannick FAVENNEC intervient dans la discussion du budget de l'Administration générale et territoriale

Cliquez ici pour visionner l'intervention du député de la Mayenne, vendredi 9 novembre, dans la discussion du projet de loi de Finances 2013 portant sur les crédits de trois missions : "Pouvoirs publics, Conseil et contrôle de l'Etat et Direction de l'action du gouvernement".
Yannick FAVENNEC, député de la Mayenne, est intervenu dans la discussion des budgets Pouvoirs publics, Conseil et contrôle de l'Etat et Direction de l'action du gouvernement.

Projet de loi de Finances 2013 : Yannick FAVENNEC, porte-parole du groupe UDI

Découvrez la vidéo de l'intervention du député de la Mayenne, dans le budget de la Recherche et de l'Enseignement supérieur, à l'occasion de la discussion du projet de loi de Finances 2013, à l'Assemblée nationale, vendredi 9 novembre.




Yannick FAVENNEC, député de la Mayenne, porte-parole du groupe UDI dans la discussion du projet de loi de Finances 2013, pour le budget de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.